Ferme familiale créée en 2009 et installée en montagne (900m) dans le Cantal avec de petits élevages, cultures en traction animale de céréales, houblon et plantes sauvages (PAM) pour concocter des bières et limonades, selon les principes biodynamiques. Phyto-épuration, haies vives pléssée. Auto-construction, débardage en TA. Géobiologie, shiatsu, reiki...
Réflexion globale de limiter notre impact environnementale et d'entrer dans un développement pérein d'une agriculture instinctive et abordable...
 
Bienvenue dans la ferme de la bidouille avec trois bouts de ficelles!!!
 
Ici on utilise le cheval comme tracteur! et suivons les principes biodynamiques! 
Mais pourquoi à l'heure du super tracteur sophistiqué, me direz-vous, Tout d'abord je suis tombée dedans quand j'étais petite! J'adore être au contact de cet être bien vivant! Bien trop vivant parfois!!! C'est aussi une question de taille de nos parcelles, le dénivelé. Avec le cheval, on peut commencer à travailler plus tôt la terre (dans l'année) car on limite le tassement du sol. Lui, le cheval, ne glisse pas sur terrains détrempés ou en tous cas peut s'arrêter!
Et comme je travaille sur de micro-parcelles (quasi toutes les zones de "re-plat"), cela me permet de semer différentes variétés de céréales pour la bière principalement. Je souhaite aussi en faire pour l'alimentation des bêtes et devenir ainsi autonome en céréales pour l’ensemble de la ferme. 
J'essaie aussi d'adapter des céréales au lieu en aménageant des essais dans le potager de céréales anciennes. Ce qui m’intéresse c'est l'orge bien entendu. Je suis en réflexion sur l'épeautre et d'autres céréales;

Les cultures sont donc le blé noir (sarrasain), l'orge, l'épeautre, le blé rouge de bordeaux, l'avoine blanche et sont mise en place en fonction du besoin et de l'année. Cette année j'ai semé du seigle biodynamique de chez Paul Keirse, Mouvement de culture biodynamique de Wallonie, et ouai! Merci à nos amis de Malbo!